Accéder au contenu

4 astuces pour manger de façon plus durable

Manger de façon plus durable

Quelques changements dans votre routine de courses et vos sorties culinaires suffisent à minimiser votre impact sur la planète.

Nous souhaitons tous contribuer à la protection de l’environnement. Manger plus durablement est l’un des principaux moyens de réduire son empreinte carbone. Voici quelques astuces pour faire des choix alimentaires plus responsables, à la maison comme au restaurant.

Manger local

Les produits issus des circuits courts requièrent moins de carburant pour leur transport, ce qui se traduit par une réduction des émissions de carbone. De plus, les ingrédients provenant de fermes et de producteurs régionaux sont plus frais et plus savoureux.

Quand vous faites vos courses, privilégiez le marché pour trouver des produits locaux et de saison, comme l’agneau du Quercy en Occitanie ou les fiori di zucca (fleurs de courges), une spécialité de la région de Rome à déguster au début de l’été.

Mêler légumes et céréales

Manger des mets à base de légumes et de céréales est une bonne façon de réduire son impact sur l’environnement.

La salade niçoise, mélange exquis de tomates, de poivrons, de fèves, de basilic, d’œufs et d’anchois, constitue un excellent exemple de recette végétale très complète. Les spaghettis alla puttanesca, un plat de pâtes traditionnel italien, offrent un repas coloré relevé d’olives, d’ail, de piment et de câpres. Enfin, la parmigiana di melanzane et la ratatouille, à base d'aubergines et de tomates gorgées de soleil, sont incontournables en été.

Mieux choisir les produits de la mer

Les océans nous offrent de délicieuses sources de protéines et nous nous devons de les protéger de la surpêche. Pour participer à cet effort, vous pouvez opter pour des poissons plus petits, qui résistent mieux à la prédation. Riches en oméga-3, les anchois, les sardines et le hareng s’invitent dans vos assiettes en entrée ou, quand ils sont grillés ou poêlés, en plat principal.

Les produits de la mer issus de l’aquaculture locale et durable ont aussi leur place dans un régime plus respectueux de la planète. Quand vous achetez des huîtres, des moules, des crustacés et du poisson, vérifiez que ceux-ci portent le label ASC (Aquaculture durable).

Gaspiller moins

Le gaspillage alimentaire est un problème important dans les pays développés. Dans les décharges, la nourriture en décomposition produit du méthane et contribue au réchauffement climatique. Pour réduire vos déchets, suivez ces quelques conseils.

• Achetez uniquement les produits frais dont vous avez besoin pour les prochains jours.
• Mettez les tomates et fruits rouges au congélateur lorsqu'ils risquent de se gâter.
• Faites preuve de créativité avant de jeter certains produits. Par exemple : laissez mijoter les os et les épluchures de légumes dans de l’eau pour en faire du bouillon. Plutôt que de mettre le vert des poireaux et les fanes de betteraves à la poubelle, faites-les revenir avec de l’huile d’olive et de l’ail et servez-les en accompagnement.
• Mettez les restes de nourriture au compost quand vous en avez la possibilité.

Une vision commune

Les restaurants Accor s’engagent au quotidien pour le respect de l’environnement. Nos équipes culinaires mettent un point d’honneur à acheter leurs ingrédients auprès de petits producteurs, à favoriser les circuits courts, à faire appel à des éleveurs de viande plus responsables et éthiques, et à réduire le gaspillage alimentaire. En prenant place à l'une de nos tables, vous n'avez aucun souci à vous faire quant au contenu de votre assiette.

(*) Prix moyen du repas calculé sur la base d’une entrée et d’un plat ou d’un plat et d’un dessert, hors boissons, menu et offres promotionnelles. Le prix moyen n’est qu’une estimation, calculé en fonction des prix fournis par le restaurant. Selon les pays, le prix moyen peut inclure ou non toutes les taxes.