Accéder au contenu

L’art de la gastronomie et de la cuisine italiennes

Gastronomie Italienne

Par sa diversité, la culture culinaire de l’Italie reflète la richesse et les traditions de chacune de ses belles régions.

Grâce à la douceur de son climat ensoleillé et à ses 8 000 kilomètres de côtes, l’Italie incarne la dolce vita, où la culture culinaire a toujours occupé une place centrale. Le célèbre régime méditerranéen se compose de produits locaux et de saison, de fruits de mer et de poissons frais, sans oublier les pâtes de toutes sortes — le tout préparé avec une huile d’olive bonne pour le cœur (avec modération toutefois) et accompagné d’un bon vino rosso. Symbole d’authenticité et de qualité, le label DOP (Denominazione di Origine Protetta, soit appellation d’origine protégée) aide à préserver ces remarquables traditions régionales.

La cuisine du nord de l’Italie

La géographie de l’Italie façonne sa cuisine. Les vallées des Alpes produisent en abondance des fromages, du beurre, du riz, du maïs et de la viande. La Lombardie est connue pour ses spécialités incontournables telles que le risotto crémeux, l’escalope de veau à la milanaise ou l’osso bucco et sa polenta. Vous pouvez conclure votre repas par un fromage régional de caractère comme le fameux gorgonzola.

Au sud, la Ligurie peut se vanter de son délicieux pesto génois, tandis que sa voisine, l’Émilie-Romagne, est le berceau du célèbre Parmigiano Reggiano. Même si cette affirmation est débattue, beaucoup considèrent cette région comme le cœur gastronomique du pays car on lui doit également le jambon de Parme, le vinaigre balsamique de Modène ou encore la sauce bolognaise.

La cuisine du centre de l’Italie

Les olives de Toscane sont parmi les meilleures du monde. Autre incontournable : son pain, surtout quand il est sciocco, autrement dit « sans sel » pour s’accorder parfaitement à des plats aux saveurs prononcées. Rien d’étonnant à ce que l’huile d’olive et le pane toscano rassis, associés à des tomates bien mûres, composent la base de plats phares de la région comme la pappa al pomodoro, une délicieuse soupe épaisse, et la panzanella, une salade révélant le meilleur des herbes estivales.

Au sud de la Toscane, le Latium et sa capitale, Rome, sont réputés pour leurs savoureux plats de pâtes et de porc. Commencez le repas avec un cocktail italien, comme un Spritz ou un Amaretto Sour, avant de passer aux primi piatti : spaghetti à la carbonara, bucatini all’Amatriciana ou pâtes à la Gricia !

La cuisine du sud de l’Italie

Le monde entier semble avoir adopté la cuisine italienne, et notamment l’indétrônable pizza. La Campanie est le berceau de la mozzarella di bufala. Le blanc de ce fromage moelleux s’associe au rouge des tomates gorgées de soleil et au vert du basilic, pour un ensemble arborant les couleurs du drapeau italien — une coïncidence ? Les émigrés napolitains ont apporté la pizza à New York, où elle connut le succès que l’on sait.

Grâce à la fertilité de ses terres volcaniques et à la générosité de son ensoleillement, la Sicile se prête particulièrement bien à l’élevage et à la culture des fruits et légumes, notamment les agrumes. Retrouvez la texture soyeuse de l’aubergine dans nombre de plats célèbres de l’île, comme les pâtes à la Norma ou la caponata, recette de légumes relevés de câpres et de vinaigre, souvent servie en antipasto. Buon appetito !

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

(*) Prix moyen du repas calculé sur la base d’une entrée et d’un plat ou d’un plat et d’un dessert, hors boissons, menu et offres promotionnelles. Le prix moyen n’est qu’une estimation, calculé en fonction des prix fournis par le restaurant. Selon les pays, le prix moyen peut inclure ou non toutes les taxes.