Accéder au contenu

Mocktails et boissons sans alcool

Mocktails et boissons sans alcool

Nouveaux incontournables des soirées, les mocktails proposent une alternative rafraîchissante aux cocktails alcoolisés.

Raffinés, rafraîchissants et tellement élégants, les cocktails sont la coqueluche des bars et restaurants du monde entier. Mais de nombreuses personnes préfèrent s’abstenir de consommer de l’alcool, pour une soirée ou par choix de vie. Parce qu’elles prennent la voiture, relèvent le défi du Dry January, ou tout simplement parce qu’elles n’apprécient pas le goût ou les effets des spiritueux. C’est pourquoi les mocktails, mix parfait entre saveurs et couleurs, sans une seule goutte d’alcool, sont aujourd’hui de toutes les fêtes.

La règle n° 1 du mocktail

Quand il s’agit de mocktails, il n’y a qu’une chose à garder à l’esprit : aucun alcool. À part ça, tout est permis !

Parlons tout de même d’une autre règle tacite : le mocktail ne doit pas être ennuyeux. C’est l’une des raisons pour lesquelles ce type de boisson ne jouissait pas d’une bonne réputation à ses débuts – la faute au Shirley Temple, une mixture orange-rose nappée de cerise au marasquin, bien souvent trop sucrée.

Aujourd’hui, avec des inspirations surprenantes, des décorations originales et un plus grand choix d’alternatives sans alcool, le mocktail fait peau neuve, à tel point qu’il est parfois compliqué de le distinguer de son cousin.

Comment remplacer l’alcool dans un mocktail ?

Pour concocter un mocktail, vous pouvez choisir une recette de cocktail et y enlever son ingrédient alcoolisé. De nombreux barmans élaborent d’ailleurs des versions « virgin » de grands classiques. Après tout, le nom de cette boisson vient du verbe anglais « to mock », imiter ! On part d’une base d’eau pétillante ou tonique, à laquelle on ajoute sirops, jus de fruits, herbes aromatiques et décorations de son choix.

Néanmoins, de nombreux mixologues de bars et restaurants branchés préfèrent sortir des sentiers battus avec des créations plus originales mêlant sodas artisanaux, nectars de fruits, bières de gingembre non alcoolisées ou sirops toniques. Il existe aussi des alternatives sans alcool au whisky, au gin, à la tequila, à la vodka et au rhum, qui donnent aux mocktails les notes et la complexité de l’original — sans le réveil difficile du lendemain.

Comment préparer de délicieux mocktails ?

Pensez à inviter le mocktail au menu de votre prochaine fête ! Rassemblez une sélection de spiritueux, de bières de gingembre artisanales et de vins pétillants sans alcool, ainsi qu’une collection de boissons de qualité pour la touche colorée et fruitée. En plus des jus, faites preuve de créativité avec du sirop d’érable, de l’eau de coco bio, du cidre de pommes sans alcool (artisanal ou maison), du sirop de litchi ou d’hibiscus, ou encore du café infusé à froid. Vous pouvez aussi troquer les amers contenant entre 35 % et 45 % d’alcool contre une version à base de glycérine pour une boisson garantie 0 % d’alcool.

Pour finir, un mocktail ne serait pas un mocktail sans une belle décoration ! Ayez toujours à portée de main de la menthe fraîche, des zestes d’orange, du concombre ou des fruits rouges, de bonnes olives, et même des fleurs comestibles.

Quand siroter des mocktails ?

L’une des choses remarquables avec le mocktail, c’est qu’il n’y a pas d’heure pour en boire. Un Bloody Mary ou un cocktail Mimosa sans alcool accompagnent un brunch avec brio. Vous préparez un repas estival léger ? Le virgin mojito aux framboises ou la limonade au concombre et au basilic seront vos meilleurs alliés. Pour faire la fête de manière responsable, mais tout aussi conviviale, demandez la sélection de boissons non alcoolisées au barman de la boîte de nuit.

Consommer de façon plus consciente, c’est tendance, alors levons notre verre à la santé du mocktail !

Résultats de recherche

(*) Prix moyen du repas calculé sur la base d’une entrée et d’un plat ou d’un plat et d’un dessert, hors boissons, menu et offres promotionnelles. Le prix moyen n’est qu’une estimation, calculé en fonction des prix fournis par le restaurant. Selon les pays, le prix moyen peut inclure ou non toutes les taxes.