Accéder au contenu

Traditions culinaires de Pâques en Europe du Sud

Pâques est l'une des fêtes les plus importantes du sud de l'Europe. Mais comment la célèbre-t-on en Espagne, en Italie et en France ?

Ancienne célébration païenne marquant la fin de l’hiver et l'arrivée du printemps, Pâques est aujourd’hui l’une des fêtes religieuses les plus importantes d’Europe du Sud. Dans toute l'Espagne, l'Italie et la France, elle rassemble familles et amis autour de repas conviviaux et sophistiqués, qui rivalisent sans peine avec les festins de Noël.

Si les œufs en chocolat et la tradition allemande du lapin de Pâques sont de plus en plus populaires dans ces pays, leurs vénérables traditions culinaires pascales restent bien vivantes. Mais les repas de Pâques sont-ils les mêmes dans toute l’Europe du Sud ? Lisez la suite pour le savoir.

Spécialités de Pâques espagnoles

En Espagne, les fêtes de Pâques sont marquées par les offices religieux et processions solennels et symboliques de la Semana Santa (Semaine sainte), qui culmine avec deux jours de festins après les privations du carême.

S’il connaît quelques variantes régionales, le repas de Pâques espagnol commence typiquement par une sopa de ajo, un bouillon mêlant ail, poivre et poulet, garni d’un œuf dur. En plat principal, on déguste souvent le hornazo, une tarte feuilletée au porc et au chorizo, ou des plats de bacalao (morue salée) rôti. Des boules de pâte frites, appelées buñuelos, peuvent être farcies à la morue pour la version salée, ou roulées dans du sucre et de la cannelle pour la version sucrée.

D’autres douceurs sont au menu des repas de Pâques espagnols, comme les torrijas – variante du pain perdu réalisée avec du pain rassis trempé dans un mélange de lait ou de vin rouge, d'œufs et de sucre. Et pour le bonheur des enfants, la traditionnelle Mona de Pascua, qui était à l’origine un grand beignet garni d’œufs durs, prend aujourd’hui le plus souvent la forme d’une brioche fourrée à la confiture et décorée d'œufs en chocolat.

Plats de Pâques italiens

En Italie, Pâques est une période d’offices religieux profondément émouvants et de longues processions aux racines anciennes. La Settimana Santa (Semaine sainte), qui marque la fin du carême, se célèbre dans la joie, en famille et entre amis.

Parmi les entrées les plus traditionnelles des repas de Pâques italiens, on trouve notamment la torta pasqualina, une tarte salée à pâte filo avec de la ricotta, des œufs et des épinards. Les Agnolotti del plin (raviolis au veau), les pâtes au four et les risottos aux artichauts sont d’autres grands classiques de Pâques en Italie. Mais la star du repas est souvent le plat principal, un gigot d’agneau rôti, simplement accompagné de pommes de terre au romarin.

Côté sucré, outre les œufs en chocolat pour les enfants, qui contiennent souvent de petits jouets, la colomba di Pasqua, un gâteau aux fruits confits et aux raisins secs, fait partie des desserts de Pâques les plus appréciés des Italiens. Proche du panettone de Noël, il s’en distingue par sa forme de colombe, qui représente la paix. Autre dessert phare : la pastiera napoletana, une tarte sucrée avec du grano cotto (grains de blé précuits), de la ricotta, des écorces de fruits et de l'eau de fleur d'oranger.

Spécialités de Pâques françaises

Pâques est largement célébré en France et de nombreuses personnes assistent aux offices religieux dans tout le pays. Mais comme la plupart des fêtes, le dimanche de Pâques est aussi l’occasion pour les Français de se retrouver pour partager un délicieux repas.

Si le choix des entrées est assez libre, certaines régions perpétuent la tradition de l’omelette pascale. Le pâté de Pâques berrichon, une terrine de viande cuite au four avec des œufs durs et enrobée de pâte feuilletée, est aussi souvent au menu des Français. Comme en Italie, le gigot d'agneau rôti aux herbes de Provence, à l'ail et à l'huile d'olive est traditionnellement privilégié comme plat principal du repas de Pâques, même si on lui préfère parfois le généreux navarin (ragoût d'agneau). Les deux spécialités sont accompagnées d'un assortiment de légumes de printemps.

De nombreuses familles françaises se réunissent encore pour réaliser le traditionnel nid de Pâques. Ce gâteau à l’amande est décoré de glaçage en rubans pour ressembler à un nid d'oiseau, que l’on remplit ensuite de friandises au chocolat pour les enfants.

(*) Prix moyen du repas calculé sur la base d’une entrée et d’un plat ou d’un plat et d’un dessert, hors boissons, menu et offres promotionnelles. Le prix moyen n’est qu’une estimation, calculé en fonction des prix fournis par le restaurant. Selon les pays, le prix moyen peut inclure ou non toutes les taxes.